LOUIS CHEVROLET

PHOTO: WIKIMEDIA

LOUIS CHEVROLET
1878-1941

FRANÇAIS

Reconnu comme: pilote de course automobile, co-fondateur de Chevrolet

Louis-Joseph Chevrolet est né en 1878 dans la ville Suisse de Chaux-de-Fonds, située dans le canton de Neuchâte, un endroit reconnu pour la fabrication de montres.  Huit ans plus tard, les Chevrolets sont déménagés en France, où Louis développera par la suite des aptitudes en mécanique.  Il s’intéresse aussi à la course en bicyclette.  Dès 1995, Chevrolet travaille durant 4 ans comme mécanicien, suivit d’un bref séjour à Paris.  Il traverse ensuite l’océan Atlantique en 1900 pour y travailler comme mécanicien à Montréal pour un an.  Ensuite, il traverse aux États-Unis.  Chevrolet travaille d’abord pour la firme d’ingénieurs d’un immigrant suisse à New York, pour ensuite passer à la division américaine du manufacturier français Dion-Bouton à Brooklyn.  Il épousa Suzanne Treyvoux en 1905; leur union mena à la naissance de 2 fils.  Louis Chevrolet est devenu pilote de course pour Buick, tout en développant le design d’un moteur pour eux, ce qui est tout un accomplissement pour quelqu’un sans éducation formelle dans le domaine.  Son travaille chez Buick l’a mené à rencontrer William Durant qui deviendra son futur partenaire en affaires.  D’ailleurs, Chevrolet, Durant et d’autres partenaires, dont le canadien Samuel McLaughlin, ont cofondé la Chevrolet Motor Car Company en 1913.  On la nomme ainsi pour capitaliser sur la reconnaissance du nom de celui que l’on surnomme comme le pilote le plus casse-cou.  Mais le séjour de Chevrolet chez la compagnie qui porte son nom est de courte durée.  Des différents à propos du design automobile l’ont mené à vendre ses parts à Durant en 1915, qu’il jumèlera plus tard à General Motors. La division canadienne de Chevrolet s’est ensuite jumelée à McLaughlin pour fonder General Motors Canada. En 1916, Louis et ses frères fondent la Frontenac Motor Company pour manufacturer des pièces de course pour la Ford Model T.  À la même époque, il est aussi impliqué dans la American Motors Corporation (aucun lien avec American Motors des années 50) et dans la création de la voiture de course Cornelian.  Louis Chevrolet poursuit sa carrière comme pilote de course avec ses frères Gaston et Arthur, et fait partie de l’alignement de plusieurs éditions de première heure de la course Indianapolis 500.  Tristement, Gaston perd la vie durant une course en 1920, ce qui mena à la fin de la carrière de Louis.  Avec son frère Arthur, il se lança dans la fabrication de moteurs d’avions durant les années 20, jusqu’à qu’une dispute entre les deux et le crash économique de 1929 mettent fin à leurs opérations.  C’est un Louis Chevrolet atteint de problème de santé qui termina ses dernières années comme simple mécanicien chez Chevrolet à Détroit.  Il céda l’âme en 1941, victime d’une crise cardiaque.  La compagnie qui porte son nom demeure grandement reconnue aujourd’hui.

Biographie Wikipédia: CLIQUEZ ICI

 

ENGLISH

Known for: race car driver, co-founder of Chevrolet

Louis-Joseph Chevrolet was born in the Swiss city of La Chaux-de-Fonds in the canton of Neuchâte in 1878, an area well known for watch making.  Eight years later, the Chevrolets moved to France where Louis later developed mechanical skills.  He also became interested in bicycle racing.  Starting in 1995, Chevrolet worked as a mechanic for 4 years, followed by a brief stay in Paris.  He then crossed the Atlantic in 1900 to work as a mechanic in Montreal for a year.  Afterwards, he moved to the United States, first working for a Swiss immigrant’s engineering company in New York, then in Brooklyn with the American wing of French automaker Dion-Bouton.  He married Suzanne Treyvoux in 1905 and the couple had 2 sons.  He started racing cars for Buick and also worked developing the design of motor for that company, quite an accomplishment as he did it without any formal education in design and engineering.  His work with Buick led him to meet future business partner William Durant.  Chevrolet, Durant and other partners, including Canadian Samuel McLaughlin, co-founded the Chevrolet Motor Car Company in 1913, capitalizing on Chevrolet’s daredevil name recognition in the auto racing industry.  Chevrolet’s stay was a short one with his namesake company.  Disagreements about automotive design lead him to sell his shares to Durant in 1915, who would later merge it into General Motors.  In Canada, McLaughlin and Chevrolet would later join to form General Motors Canada. In 1916, Louis and his brothers founded the Frontenac Motor Company to manufacture racing parts for the Ford Model T’s.  Around the same era, he was also involved in the short-lived American Motors Corporation (unrelated to the 1950’s American Motors) and also with the creation of the Cornelian race car.  Louis Chevrolet continued racing cars with his brothers Gaston and Arthur and competed in many of the early editions of the Indianapolis 500.  Gaston died during a race in 1920, which brought to an end Louis’ racing career.  Louis and Arthur then began building airplane motors in the 1920’s before sibling fighting and the 1929 economic crash put an end to the venture.  Louis Chevrolet spent his remaining years as a simple mechanic with Chevrolet in Detroit and battling health problems.  He died in 1941 of a heart attack.  His namesake company is still renowned around the world today.

Wikipedia biography: CLICK HERE

 

RETOURNER À LA PAGE PRINCIPALE / RETURN TO THE MAIN PAGE

 

 

 

(613) 632-6363
(Heure de l'Est / Eastern Time)
SYLMAR@SYLMAR.CA
(Cliquez ici / Click Here)
 

SYLMAR AUTO VILLE

HAWKESBURY & VANKLEEK HILL, 
ONTARIO, CANADA

© SYLMAR AUTO VILLE 2019