SOICHIRO HONDA

PHOTO: CROWNINFO.COM

SOICHIRO HONDA
1906-1991

FRANÇAIS

Reconnu comme: ingénieur et industrialiste, co-fondateur de Honda

Natif du village japonais Kōmyō, Soichiro Honda est le fils d’un forgeron et commerçant dans le domaine de la réparation de bicyclettes. Peu intéressé par l’éducation formelle, son attention est surtout attirée par l’automobile, et ce, dès sa tendre enfance. Il a d’ailleurs admis plus tard de ne jamais avoir oublié l’odeur de l’huile émanant des premières voitures qu’il a vu. À l’âge de 15 ans, sans éducation formelle, il quitte la maison en 1922 pour y trouver du travail à Tokyo où il deviendra un apprenti dans un garage, y demeurant durant 6 ans comme mécanicien en automobile. Honda retourne ensuite chez lui pour ouvrir son propre atelier de réparation de voitures, et ce, à l’âge de 22 ans. C’est au volant d’une Ford qu’il participe à la première course automobile japonaise sur la piste de course Tamagawa en 1936, ce qui l’a vu victime d’une collision, d’une blessure grave à l’œil gauche, menant à la fin de sa carrière comme pilote de course. L’année suivante, il fonde la Tōkai Seiki, produisant des anneaux de pistons pour Toyota. Son édifice à Yamashita fut toutefois détruit par un bombardement en 1944 et un tremblement de terre l’année suivante. Après la guerre, Honda vend ce qu’il a pu récupérer de cette compagnie et investi, en octobre 1946, les fonds ramassés dans la fondation d’une nouvelle entreprise, l’Institut de recherche technique Honda avec comme complice, Takeo Fujisawa. C’est d’abord dans le domaine des motos que se lance cette nouvelle entreprise; les modèles de Type A et D, lancés à la fin des années 40, sont reconnus comme des symboles légendaires de la technologie automobile japonaise. Dès 1959, les motos Honda font leur apparition aux États-Unis, avant d’y introduire des voitures dans le marché américain, 10 ans plus tard. Du côté du Japon, Honda s’était introduit au marché de l’automobile avec la camionnette T360 en 1963. Au Canada, c’est en 1973 que paraissent les premières voitures de Honda, l’année durant laquelle Soichiro Honda pris sa retraite de la présidence de Honda. L’arrivée des japonaises changera grandement le marché de l’automobile nord-américain, y introduisant de voitures plus petites, économiques à rouler et fiables. En 1986, Honda a ouvert une chaine de production à Alliston, Ontario, le premier manufacturier japonais à faire ainsi en sol canadien. La retraite de Soichiro Honda fut grandement liée à son travail pour la Fondation Honda, tout en demeurant bien actif, avec son épouse Sachi, tous deux détenant une licence de pilote d’avion malgré un âge avancé. Il est introduit au Temple de la renommée de l’automobile en 1989. Honda rend l’âme en août 1991 et laissera derrière lui un héritage portant son nom, reconnu mondialement.

Biographie Wikipédia: CLIQUEZ ICI

 

ENGLISH

Known for: engineer and industrialist, co-founder of Honda

A native of the Japanese village of Kōmyō, Soichiro Honda is the son of a blacksmith who operated a bicycle repair shop. Not very interested by formal education, his attention was mostly attracted toward the automobile, even in infancy. He admitted, later in life, that he always remembered the odor of oil from the first automobiles he saw. At 15 years of age and without much formal education, he left home in 1922 to find work in Tokyo, where he became an apprentice in a garage and consequently an automotive mechanic for 6 years. Honda returned home afterwards and opened his own auto repair shop at age 22. Behind the wheel of a Ford, he participated in the 1st Japan Automobile Race at the Tamagawa Speedway in 1936. He unfortunately crashed, gravely injured his left eye and abandoned his racing career. The following year, he founded Tōkai Seiki, a piston ring manufacturer for Toyota. His building in Yamashita was however demolished by bombings in 1944 and an earthquake the following year. After the war, he sold what he could salvage from it and invested those funds in a new business venture, the Honda Technical Research Institute with co-founder Takeo Fujisawa. Honda first went into the motorcycle market; his Type A and D launched in the late 40’s are recognized as landmarks of Japanese automotive technology. In 1959, the United-States were introduced to Honda bikes and 10 years later, to Honda cars. In the Japanese automotive market, Honda first introduced the T360 mini pickup truck in 1963. In Canada, cars were first marketed in 1973, coinciding with Soichiro Honda’s retirement as president of Honda. The arrival of Japanese cars greatly changed the North American automotive market with smaller, reliable and economical to run cars. In 1986, Honda was the first Japanese manufacturer to open a production line in Canada with its Alliston, Ontario plant. Soichiro Honda’s retirement was mainly tied to his efforts with the Honda Foundation, while remaining very active with his wife Sachi, both retaining airplaine pilot licenses in advanced age. He was inducted into the Automotive Hall of Fame in 1989. Honda died in 1991, leaving a world-renowned heritage bearing his name.

Wikipedia biography: CLICK HERE

 

RETOURNER À LA PAGE PRINCIPALE / RETURN TO THE MAIN PAGE

 

 

 

(613) 632-6363
(Heure de l'Est / Eastern Time)
SYLMAR@SYLMAR.CA
(Cliquez ici / Click Here)
 

SYLMAR AUTO VILLE

HAWKESBURY & VANKLEEK HILL, 
ONTARIO, CANADA

© SYLMAR AUTO VILLE 2019